Publié par : ccfdallaos | 30 avril 2014

Le Mékong : voie vers une spiritualité ?

IMG_7327 Impossible de ne pas parler du Mékong quand on est au Laos : il baigne ou longe en effet ce pays sur quasiment toute sa longueur ! C’est le jeudi 17 avril que nous l’avons rejoint lors du voyage en bus entre le Vietnam et le Laos pour nous rendre à Vientiane où il est déjà de belles dimensions sa largeur dépassant probablement les 500 m, bien qu’en basses eaux. L’origine du mot Mékong viendrait de Mae Khong qui signifie « mère de tous les fleuves ». Selon les pays qu’il traverse, le Mékong peut changer de nom : ‘Lancang’ (fleuve tumultueux) en Chine par exemple.

014 04(le20) VT j4 (37)Long de 4 350 km (de 4 900 km disent certains), ce 10ème fleuve du monde et le 4ème en Asie mérite qu’on lui porte un peu d’attention. Prenant sa source au Tibet à 4 975 m, il s’étale pour la moitié de son cours en Chine qu’il quitte à une altitude de 500 m seulement. Peu navigable en raison de nombreuses chutes ou rapides, il remplit en fait assez peu un rôle de frontière naturelle entre les pays, le Laos ayant en particulier récupéré des provinces au nord et au sud à l’ouest du fleuve lors d’un conflit avec la Thaïlande au cours du 20ème siècle. Il est même plutôt source de conflit malgré la ‘Mekong River Commission’ qui réunit la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Vietnam, la Chine et la Birmanie n’y ayant qu’un statut d’observateur. Les sources de conflit concernent :

  • les barrages construits sur le fleuve ou ses principaux affluents : disparition de nombreuses espèces, assèchement du lit et des ports qui entraîne la cessation des liaisons par bateaux
  • la pollution provoquée par les pesticides et l’industrie lourde

IMG_7330Nous quittons les berges du Mékong pour les retrouver plus au nord à Luang Prabang le 27 avril, au confluent de la rivière Nam Khan : la photo est une vraie invitation à aller encore plus au nord ! Patrimoine mondial de l’Unesco, Luang Prabang a encore un parfum de France avec ses joueurs de pétanque et ses maisons sur berges  bien typées ! C’est une ville très attractive qui attire des projets aussi étonnants que la transformation des berges en ‘Riviera’ par des investisseurs sud-coréens ! Le Mékong n’est plus qu’à 200 m d’altitude et il lui reste au moins 1 500 km à parcourir pour arriver à son embouchure !

012 10(le22) (64)Hors de notre voyage car beaucoup plus au nord, le Mékong mérite parfaitement son nom du ‘tumultueux’ à son entrée dans la province du Yunnan (Chine) ! Prise à la frontière du Tibet, la photo est une invitation à aller encore plus au nord, sans doute pour mieux connaître une spiritualité actuellement contestée.

Publicités

Responses

  1. Merci de nous parler de ce fleuve dont j’ai découvert le nom dans différents récits. Grâce à vous je peux m’en faire une idée un peu plus précise et commencer à comprendre son importance pour les pays qu’il longe ou traverse.
    Je peux ainsi voyager un peu…

  2. Si j’ai bien compris, je ne peux y aller faire une croisière ! Mais est-il source d’inspiration ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :