Publié par : ccfdallaos | 26 avril 2014

Un dimanche de Pâques à Vientiane

Il est 8h30, la petite église du Sacré Cœur de Vientiane se vide de ses fidèles vietnamiens venus très nombreux pour assister à la messe du dimanche de Pâques.   Ils se sont levés très tôt pour avoir une place à la messe de 7h00, n’hésitant pas à faire plusieurs dizaines de kilomètres, pour certains se faisant même héberger chez des amis la veille. Les enfants nombreux également se précipitent sur les œufs de Pâques qui sont distribués à la sortie de l’office.

IMG_1667A notre tour nous pénétrons dans l’église. Nous découvrons le cœur fleuri et coloré. Une certaine effervescence règne près de l’autel. De religieuses de bleu vêtues s’affairent, d’autres plus âgées s’installent tranquillement sur un banc pas très éloigné d’un ventilateur. Des servants de messe se préparent, la célébration en lao ne va pas tarder à commencer.

Alors que nous nous apprêtions à nous installer un homme de petite taille à la chevelure poivre et sel s’avance vers nous. A la vue de sa croix pectorale nous devinons qu’il s’agit de l’évêque du lieu. Il nous accueille en nous demandant d’où nous venons. Il sourit à l’évocation du Limousin où nous apprenons qu’il a fait une partie de son séminaire.

Le Père Khamsé Vithavong Évêque de Vientiane, appartient en effet à la congrégation des Oblats de Marie Immaculée (OMI). Dans les années 50 et 60 les OMI avaient installé leur séminaire dans l’abbaye de Solignac, dans le bourg du même nom, tout près de Limoges.

SAM_3659La célébration commence, dans une église un peu moins remplie que lors de la précédente. Nous sommes un peu surpris par la tournure des événements. Le père Évêque dirige tout depuis l’autel, introduisant les lectures, faisant des commentaires – les monitions- et même la deuxième lecture. Pour bien nous accueillir, il n’hésite pas à intervenir en français, évoquant « la France fille aînée de l’Église ». Certains chants sont des mélodies françaises. Après la consécration, Mgr Khamsé entonne en français « souviens toi de nous Seigneur » et ensuite sur le même air en lao.

A la sortie de la messe, les sœurs et le servants d’autel remettent aux fidèles de véritables œufs (durs) avec inscrit « Joyeuses Pâques » en lao.

IMG_1668Il est 10h00, Mgr Khamsé nous invite alors à le rejoindre dans une salle pour échanger avec lui sur la situation des catholiques au Laos. Il nous parle à bâton rompu de « la pauvre Église du Laos ». A Vientiane, Mgr Khamsé est Évêque depuis 1983. Ordonne prêtre en 1974, avant la fin de la guerre de libération en 1975, il a poursuivi une partie de sa formation aux Philippines. Actuellement, il peut compter sur trois prêtres pour collaborer à la mission de l’Eglise dans le diocése, dont un réside en France une partie de l’année. Un autre est vietnamien et assure une présence auprès de l’importante communauté vietnamienne du diocèse.

Cela fait plusieurs années qu’il n’y a pas eu de baptême dans le diocèse, mais Mgr Khamsé reste d’apparence sereine. « Il y a dix ans nous avons connu une vague importante de baptêmes avec 900 personnes de l’ethnie Khmu. Aujourd’hui il y’a encore des demandes » ajoute le père Évêque. Toutefois, aux yeux de certains, l’Église catholique reste considérée comme française, ce qui est négatif. Dans ce contexte, le Mgr Khamsé s’attache essentiellement à la construction d’églises pour les catholiques de son diocèse. Sept sont actuellement en construction, pour remplacer celles en bambou et en chaume. Il faudra du temps pour les terminer, mais le père Évêque y tient car cela marque la présence de l’Eglise.

Pour Mgr Khamsé, « le Seigneur n’abandonne pas l’Eglise laotienne, même s’il s’y fait des petites choses ». La chance de l’Église du Laos, nous a-t-il dit en forme de conclusion, c’est que « c’est une église de laïcs ».

 

 

 

Publicités

Responses

  1. Il n’a pas de petite réussite…. et l’Esprit Saint oeuvre dans l’Eglise du Laos ?

  2. « c’est une église de laics » … à méditer..
    sympa les chocolats à la sortie de la célébration,sans huile de palme au moins? !
    quant aux fleurs et aux couleurs dans l’église, super ! il est certain que coté fleur ça pousse mieux que dans les combrailles !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :